L’album Come Out and Play

Sorti le 27 août 2010 au format CD, en Allemagne, en Suisse, en Autriche et en Grèce mais aussi disponible en téléchargement numérique aux Pays-Bas et quelques semaines plus tard dans d’autres pays européens / Produit par Ricky Wilde, Andrew Murray, John McLaughlin, Dave Thomas Junior, Philip Larsen, Paul Humphreys, Carsten Heller, Stephen Jones, Pete Kirtley, Sacha Collisson, Kim Wilde / Publié par Sony Music en Allemagne sous le label Columbia SevenOne Music.

  1. King of the world (Kim Wilde / Frederick Thomader / Anders Wikström)
  2. Lights down low (Anthony Galatis / Mark Frisch)
  3. Real life (Alex Geringas / Erik Nyholm / Dimitri Ehrlich)
  4. Greatest journey / duo avec Glenn Gregory (Kim Wilde / Ricky Wilde)
  5. I want what I want (Kim Wilde  / Robert Habolim)
  6. Love conquers all / duo avec Nik Kershaw (Kim Wilde / Rob Davis)
  7. Hey! You! (KimWilde / Frederick Thomader / Anders Wikström)
  8. Suicide (Kim Wilde / Andrew Murray / Stephen Jones / Neil Jones)
  9. This paranoia (Kim Wilde / Ricky Wilde /Frederick Thomader / Anders Wikström)
  10. Loving you more (Ricky Wilde / Steve Hart)
  11. Get out (Pete Kirtley/ Erik Nyholm / Sacha Collisson)
  12. My wish is your command (Ricky Wilde / Scarlett Wilde)
  13. Jessica (Kim Wilde)

 

 

 

 

comeoutandplayverso

C’est le onzième album studio et il est enregistré au Acton Marina à Londres. Pour fêter ses 30 années de carrière et ses 50 ans, Kim revient avec un album très pop rock. Elle a signé un nouveau contrat d’enregistrement avec la compagnie Starwatch Music. Kim a écrit le titre Jessica et co-écrit sept autres titres. Elle interprète deux duos, l’un avec Glenn Gregory et l’autre avec Nik Kershaw.

On retrouve aux choeurs Scarlett, la nièce de Kim, sur les titres Greatest journey, Suicide, Loving you more et My wish is your command (à noter que c’est une chanson qu’elle a co-écrite avec son père Ricky). On retrouve également Roxy, la soeur de Kim, sur le titre Party on the brink, et bien sûr tout le talent de son frère Ricky en tant que producteur, musicien mais aussi sur les chœurs des titres : Lights down low, Real life, Greatest journey, Suicide, This paranoia, Loving you more, Get out et My wish is your command.

La grande surprise c’est le fils de Kim, Harry (âgé de 12 ans) qui joue de la guitare sur le titre This paranoia. L’album est un succès notable en Allemagne où il se classe 10ème – premier top 10, depuis l’album Close.

Le single Lights down low est diffusé en exclusivité sur la radio allemande Radio Hamburg le 1er juillet et publié le 13 août. Il signe un retour aux racines rock des Wilde et atteint la 34ème place en Allemagne. En deuxième titre on y retrouve un titre inédit Snakes & Ladders. Ce sera le seul single issu de l’album, pourtant il avait été annoncé dans la presse Allemande, la sortie du titre Real Life pour le 29 mai !!!

L’album sort en France le 28 février 2011 et se classe en 103e place dans le top albums français (moins de 1 000 ventes). Un classement décevant mais prévisible du fait d’un faible investissement promotionnel de la maison de disques et d’un achat fait dès sa sortie en août 2010 (sortie de l’album en Allemagne) par la majorité des fans français. Afin de redresser la barre et suite au succès du concert du 18 mars 2011 (joué à guichet fermé) Sony décide, un peu tardivement, de sortir une version « Deluxe » uniquement en version numérique avec 4 nouveaux titres :

  1. Carry me home (Kim Wilde/Fredrik Thomander/Anders Wikström)
  2. Addicted to (Sean Vincent/Roxanne Wilde/Ricky Wilde)
  3. Party on the brink (Haylay Bonnick/Nick Beggs)
  4. Snakes and ladders (Kim Wilde/Fredrik Thomander/Anders Wikström)

Le livret pochette a été conçu par Christian Barz et la photographie prise par Ronald Reinsberg.

 —

Meilleurs classements :

Suisse = 9ème
Allemagne = 10ème
Autriche = 24ème
Grèce = 21ème
France = 156ème

 —

Les titres de l’album commentés par Kim :

King Of The World : J’ai écrit cette chanson sur mon ami Patrick, qui est décédé subitement d’une crise cardiaque. Je voulais que ce soit une belle et positive éloge de sa personnalité. Il était vraiment génial.

Lights Down Low : Une chanson typique de Kim Wilde. Elle est exactement dans mon registre, a une bonne accroche et est très sexy. C’était un cadeau de bienvenue de mon label Starwatch et je leur en serai éternellement reconnaissante. Il est rare qu’une maison de disques m’apporte des chansons aussi fortes, comme Starwatch l’a fait pour ce projet. C’est pourquoi c’est le premier single extrait de l’album.

Real Life : La vie devrait être comme un livre brillant rempli de chapitres passionnants, de personnages, de défis et bien sûr d’amour. Ce sont les thèmes de cette chanson : l’honnêteté, le romantisme et la poésie – trois de mes mots préférés.

Greatest Journey : Je la chante en duo avec Glenn Gregory de Heaven 17. Ricky et moi sommes de grands fans de Glenn, et nous avons écrit cette chanson ensemble. Nous avions discuté de toutes sortes de choses comme la spiritualité, l’univers, et le sens de la vie. Nous avons essayé d’exprimer notre conviction que nous avons encore un grand voyage à accomplir et que tout ne s’arrête pas lorsque nous ne sommes plus de ce monde. Cependant, je dois avouer que mon frère et moi avons généralement des conversations beaucoup plus banales, où nous finissons par rire hystériquement ! . 

I Want What I Want : Cette chanson possède une forte mélodie et des paroles très impertinentes. J’ai toujours été fan des paroles impertinentes car elles sont généralement très amusantes à chanter – c’est un élément fort du style « Kim Wilde ».

Love Conquers All : Nik Kershaw participe à cette chanson. Je collectionne ses albums depuis des années. Ce fut incroyablement excitant de travailler avec un autre de mes héros musicaux.

Hey ! You ! : C’est une chanson vraiment impertinente. « Come out and play«  est un vers de son refrain et le thème de cet album, je voulais que chaque chanson sonne bien et soit facile à jouer en concert. D’où le titre de l’album.

Suicide : Cette chanson contient un solo de guitare de mon « dieu du rock » local, Neil Jones. Cette chanson parle de cupidité – comment nous prenons beaucoup plus que nous n’en avons besoin, dans de nombreux domaines de notre vie. Nous le faisons tous dans une certaine mesure : trop de sucre, trop d’orgueil, trop de pétrole… la liste est sans fin. La cupidité aura raison de nous tous, et j’ai bien peur de n’avoir guère d’espoir que les choses se terminent bien.

This Paranoïa : Je suis particulièrement fière de cette chanson parce que j’ai réussi à convaincre mon fils Harry de jouer un solo de guitare. Il est excellent. Il joue de la guitare électrique depuis quelques années maintenant et j’ai pensé que ce serait vraiment un bon défi pour lui. Je crois qu’il faut parfois faire confiance aux gens. Harry a vraiment relevé le défi le jour de l’enregistrement. Il est arrivé et a mis le feu au studio. Nous avons tous dit « waouu !

Loving You More : C’est une belle chanson que mon frère m’avait jouée il y a plusieurs années mais nous ne l’avions jamais enregistrée. Elle me fait penser à une balade classique des années 60 avec une belle mélodie et beaucoup d’intensité.

Get Out : Elle fait partie des « chansons avec du caractère ». J’ai toujours aimé les chansons qui me permettent de parader dans un style rageur. Pouvoir prendre une pose de temps en temps et montrer une autre facette de moi, c’est génial. J’adore cette chanson.

My Wish Is Your Command : C’est mon autre « chanson avec du caractère ». Elle a été écrite par mon frère Ricky et Scarlett, ma nièce. Je suis également très heureuse que mon ancien guitariste Perry Ap Gwynned de Pendulum joue un solo magnifique dans cette chanson.

Jessica : Jessica est le nom de notre très chère Airedale Terrier, qui a 7 ans et est vraiment un membre à part entière de la famille. J’ai écrit cette chanson en une nuit alors que j’étais en Suède et que j’écrivais mon nouvel album. Je ne me sentais pas très bien et je n’arrivais pas à dormir, alors je l’ai gravée dans mon esprit, puis je l’ai tapée sur mon iPhone !

Kim conclut : C’est ma trentième année de carrière dans la musique, j’aurai 50 ans cet automne et c’est certainement le meilleur album que j’ai fait depuis plus de 20 ans. J’en suis vraiment très fière.

Single issu de l’album :

kim wilde lights down low

Retrouvez tous les formats et visuels de tous pays via www.wilde-life.com

comeoutandplayaffiche

L’album suivant :

kimwildesnapshots

Sources : http://fr.wikipedia.org et https://www.wilde-life.com