Concert au Zénith / Paris – 29 mars 1985

Le 29 mars 1985, date très importante pour moi, puisque c’est la première fois que je vais voir mon idole en concert. J’ai à peine 19 ans. Je prends le train qui va de Tours à la Capitale. Mon cousin, qui habite Paris, m’accueille à la gare et m’emmène jusqu’au Zénith…

Seule sur place, un peu perdue, mais aussi stressée à l’idée de voir ma Kim pour la première fois, je m’approche de l’entrée tout comme les nombreux autres fans présents. Je n’ose pas aller dans la fosse, je m’installe donc sur les strapontins.

Le concert commence et Kim fait son entrée sur scène. J’ai le cœur qui bat très très vite ! Elle est splendide, vêtue d’une longue veste blanche sur un chemisier noir et d’un pantalon également noir. Durant le show, elle échange cette veste par une autre veste du même genre mais bleue, puis elle finira le concert en chemisier. Elle interprète tous ses tubes, mais aussi les chansons de son dernier album ‘Tears and dares’.

Après 1h30 de prestation, Kim et ses musiciens quittent la scène…

J’en ai pris plein les yeux !

 

Avant de partir, j’ai acheté le livret de la tournée  Rage to rock tour ‘85, une photo, et un tee-shirt. J’ai bien sûr gardé mon billet d’entrée, et même mon billet de train !

 

 

 

 

 

 

Set-list :

Water on glass – Album : Kim Wilde
Janine – Album : Teases and dares
The touch – Album : Teases and dares
Bladerunner – Album : Teases and dares
Putty in your hands – Face b de Suburbs of Moscow
Shangri-la – Album : Teases and dares
Suburbs of Moscow – Album : Teases and dares
Is it over – Album : Teases and dares
Words fell down – Album : Select
Fit in – Album : Teases and dares
View from a bridge – Album : Select
Love blonde – Album : Select
Young heroes – Album : Kim Wilde
Cambodia – Album : Select
The second time – Album : Teases and dares
Thought it was goodbye – Album : Teases and dares
Kids in America – Album : Kim Wilde
Rage to love – Album : Teases and dares
Chequered love – Album : Kim Wilde

Voici les photos de mon ami et grand fan, Cyril, que je remercie énormément…