Kids in America

kim wilde kids in america

1er single
Sorti le 26 janvier 1981
Chanson de Ricky Wilde et Marty Wilde
Producteur : Ricky Wilde
Label : RAK Records
Cinquième titre de l’album KIM WILDE
Face B : Tuning in tuning on

kidsinamericaversoh

En juillet 1980, Ricky Wilde vient de finir une chanson intitulée Kids in America, qu’il a co-écrite avec son père Marty en seulement 30 minutes, et propose à Kim de l’enregistrer en studio. Mickie Most, directeur artistique de la maison de disque RAK, devine instantanément que ce sera un énorme tube, mais il préfère attendre le bon moment pour lancer le disque. Il sait que c’est essentiel au succès de la chanson, et il décide donc que ce sera en janvier prochain. Kids in America est donc publié comme premier single de Kim le 26 Janvier 1981.

Le synthétiseur présenté au début de l’enregistrement est un synthétiseur WASP, qui était détenu par Ricky à l’époque où il a été inspiré par l’écriture.

Kids in America s’est vendu à 2 millions d’exemplaires dans le monde et est certifié trois fois disque d’or en France avec 679 000 ventes, au Royaume-Uni avec 500 000 et en Suède avec 25 000. L’année suivante, il est devenu un hit au Top 30 aux Etats-Unis.

Kids in America commenté par Ricky Wilde : « Je voulais être chanteur. Je suis allé dans un studio indépendant pour enregistrer quelques pistes et je suis allé ensuite au studio RAK pour les présenter. Dès que Mickie Most l’a entendu, il a dit : « Ouais, j’aime, mais je veux que ce soit enregistré avec un producteur différent ». Je n’étais pas très heureux, mais je lui ai dit « Ouais, d’accord, je vais le faire ». Alors je suis allé là-bas enregistrer ces quelques chansons et j’ai dis au gars qui me produit, un gars nommé Steve, je lui ai dit, « Steve, c’est bien si j’apporte ma sœur pour faire les chœurs ? ». Il dit : « Oui, très bien, amène-la ». Alors Kim est venue et a commencé à chanter. Quand elle chantait Mickie Most est venu et a dit : « Elle a l’air bien. J’aime sa voix, peut-être que nous pouvons faire quelque chose avec elle » et il est sorti. Et puis Steve me regarde et dit : « Ouais, peut-être que je peux produire quelque chose avec Kim ». Voilà, donc quand je suis rentré chez moi ce soir-là, j’ai écrit ‘Kids in America’, j’ai réservé deux jours dans un studio indépendant, enregistré avec Kim, puis je suis retourné voir Mickie et lui ai dit : « Regardez, c’est une chanson avec Kim que j’ai produit, qu’en pensez-vous ? », et il pensait que c’était un smash. Puis c’est devenu la priorité de mes affaires ».

Kids in America commenté par Marty Wilde : « C’est la chanson qui a fait démarrer Kim, elle est très importante. La mélodie a été composée par Ricky dans notre maison du Hertfordshire, elle est venue vraiment vite, environ en une demi/heure. Au début nous avons pensé que ce serait un super titre pour un album comme pour un simple, nous avions la vision d’une manchette sur un gratte-ciel de New-York, avec le visage de Kim dans une aura au lieu du soleil ou de la lune. Ce fut notre premier tube, écrit en s’amusant. Nous avons été enchantés qu’il aille aussi loin ».

Kids in America commenté par Steve Thorpe : « ce titre est sans doute l’un des meilleurs premiers simples entrés dans les charts au cours des années 80 ! Kim Wilde a commencé à attirer notre attention lorsque ‘Kids in America’ a fait irruption en 18ème place dans le Top 20 britannique, à la fin de la première semaine de mars 1981. C’était un disque stupéfiant, écrit par le père de Kim (la pop star britannique Marty Wilde) et son jeune frère Ricky Wilde, avec une ambiance de « circulation » suivie d’un passage rapide de synthé, basse, batterie et chœur. La semaine suivante il est passé dans le Top 10 en 6ème place. ‘Kids in America’ a finalement atteint la 2ème place en GB, seulement précédé de l’immense single This ole House (vidéo) de Shakin’ Stevens. Sans surprise ‘Kids in America’ s’est également bien comporté partout dans le monde, y compris aux USA où il a aidé à démarrer la seconde Invasion Britannique ; après que le lancement d’artistes de MTV comme les Buggles, Gary Numan, Duran Duran, A Flock of Seagulls, ABC et Spandau Ballet ait éveillé l’attention de l’audience américaine, principalement grâce à l’efficacité de leurs clips. Le premier single de Kim s’est finalement vendu à 2 million d’exemplaires dans le monde. ‘Kids in America’ a d’ailleurs atteint la 2ème place tout comme l’avait fait Marty, le père de Kim, 22 ans auparavant (en juin 1959) avec son plus grand tube A Teenager in Love (vidéo). Seuls Franck et Nancy Sinatra (père et fille) avaient eu davantage de réussite dans l’histoire des charts britanniques. Les téléspectateurs voyaient régulièrement Kim, seulement âgée de 20 ans à l’époque, avec son haut rayé, son jean et sa veste, chantant dans toutes les émissions possibles et imaginables, dont Top of the Pops à la BBC, Musikladen & Disco en Allemagne, Toppop en Hollande. Elle constituait un parfait et improbable mélange de pop star, « Lolita » inaccessible, succédant naturellement à Debby Harry du groupe Blondie, qui avait dominé les charts avec un enchaînement de tubes à la fin des années 70 et au début des années 80 ».

Kids in America commenté par Mickie Most : « Immédiatement ce que j’ai entendu était énorme. Je savais instinctivement que cela pourrait être le début d’un enregistrement énorme, et une grande carrière pour la jeune fille ».

Kids in America commenté par Kim : « Je savais que ce serait un tube, en un mois (d’enregistrement) il a été mixé dans le studio de Mickie Most. L’ensemble de l’enregistrement a été très, très, très rapide. Ricky et mon père l’ont écrit relativement vite, la maquette a été faite rapidement, vite mixé il est monté dans les charts à toute vitesse. J’aime quand la pop musique est ainsi : écrire une bonne chanson, la chanter et continuer avec la suivante avant d’avoir trop le temps de réfléchir ».

kimwildekidsinamerica94En 1994, plusieurs remixes de la piste ont été libérés comme Kids in America 1994 (Capella Mix) sorti en cd-single et en 12″ le 2 mai 1994. L’album compilation The remix collection, publié la même année, inclus le mix Maranza de Kids in America.

En 2001, un remix intitulé Bright lights remix (vidéo) a été publié sur la compilation The very best of Kim Wilde.

En 2006, pour le retour de Kim, Kids in America a été ré-enregistré en duo avec Charlotte Hatherley, pour l’album Never Say Never publié par EMI Records le 8 septembre 2006. Il est renommé Kids in America 2006. Kim avait demandé à Charlotte de jouer de la guitare sur cette version mais quand Charlotte est arrivée pour l’enregistrement, elle a été invitée à chanter sur la piste aussi. Charlotte a accepté mais à condition que Kim ne soit pas là quand elle enregistre les voix. Cette version plus puissante est excellente, elle a insufflé une vie nouvelle dans les arrangements, davantage axés sur les aspects grungy et power pop de l’enregistrement original. A noter que le premier album solo de Charlotte : Grey will Fade démarrait par une chanson intitulée Kim Wilde (vidéo), et aussi qu’elle avait déjà chanté à plusieurs reprises Kids in America lors de festivals.

En 2007, une version live de Kids in America ​​est sortie sur le cd-single Baby obey me. Cette version live a été enregistrée le 21 février 2007 lors d’un concert à Bruxelles.

Kids in America a été repris par de nombreux artistes, avec différents titres et différentes paroles.

Une vidéo a été réalisée par Brian Grant.

kidsvideo1

kidsvideo2

kidsvideo3

kidsvideo4

kidsvideo5

kidsvideo7

Meilleurs classements :
– 1er en Finlande
– 1er en Afrique du Sud
– 2 ème au Royaume-Uni
– 2 ème en Irlande
– 2 ème en Suède
– 3 ème en France
– 4 ème en Belgique
– 5 ème en Allemagne
– 5 ème en Suisse
– 5 ème en Australie
– 5 ème en Nouvelle-Zélande
– 8 ème aux Pays-Bas
– 9 ème en Norvège
– 12 ème en Autriche
– 25 ème aux Etats-Unis

Un livret est publié le 1er janvier, il est rédigé par Ricky et Marty Wilde et édité par Castle Music Pty Limited. Il contient 6 pages dont une photo de Kim et la partition de Kids in America

kimwildelivretkids

Kids in America sort le 26 janvier en 45 tours, puis plus tard au Japon une première fois en mai, et une seconde fois en novembre avec un visuel différent. Il sort aux Etats-Unis en septembre. Une version maxi 45 tours sort en Allemagne et est distribuée dans toute l’Europe.

kim wilde kids in america

45 tours France

kidsinamericaroyaume uni hollande portugal

45 tours UK, All,…

kidsinamericaespagne

45 tours Espagne

45 tours Russie

45 tours Pérou

 

kidsinamericausa

45 Tours USA

kidsinamericajapon

45 tours Japon 1

kidsinamericajapon7

45 tours Japon 2

kidsinamericaallemagne maxi

Maxi 45 tours Allemagne


Paroles

Looking out a dirty old window
Down below the cars in the city go rushing by
I sit here alone and I wonder why

Friday night and everyone’s moving
I can fell the heat but it’s shooting heading down
I search for the beat in this dirty town

Down town the young ones are going
Down town the young ones are growing

We’re the kids in America
We’re the kids in America
Everybody live for the music-go-round

Bright lights the music gets faster
Look boy don’t check on your watch not another glance
I’m not leaving now, honey not a chance

Hot-shot, give me no problems
Much later baby you’ll be saying never mind
You know life is cruel, life is never kind

Kind hearts don’t make a new story
Kind hearts don’t grab any glory

We’re the kids in America
We’re the kids in America
Everybody live for the music-go-round

Come closer, honey that’s better
Got to get a brand new experience
Feeling right
Oh don’t try to stop baby,hold me tight

Outside a new day is dawning
Outside Sububia’s sprawling everywhere
I don’t want to go baby
New York to East California
There’s a new wave coming I warn you

We’re the kids in America
We’re the kids in America
Everybody live for the music-go-round

We’re the kids
We’re the kids
We’re the kids in America

Regardant à travers une fenêtre sale
En bas les voitures foncent dans la ville
Je suis assise seule et je me demande pourquoi

C’est vendredi soir et tout le monde bouge
Je peux ressentir la chaleur mais elle m’apaise
Je recherche le rythme dans cette sale ville

Les jeunes vont en ville
Les jeunes grandissent en ville

Nous sommes les enfants de l’Amérique
Nous sommes les enfants de l’Amérique
Tout le monde vit pour la musique non-stop

Les lumières brillent, la musique va plus vite
Garçon, ne regarde pas ta montre encore une autre fois
Je ne pars pas maintenant, chéri, aucune chance

Champion, ne me crée pas de problème
Beaucoup plus tard chéri tu me diras ne t’en fais pas
Tu sais la vie est cruelle, la vie n’est jamais tendre

Les coeurs tendres ne vivent pas de nouvelle aventure
Les coeurs tendres ne savent pas saisir la gloire

Nous sommes les enfants de l’Amérique
Nous sommes les enfants de l’Amérique
Tout le monde vit pour  la musique non-stop

Viens plus près, chéri c’est mieux
Je dois avoir une nouvelle expérience,
Je me sens bien
Oh n’essaie pas d’arrêter bébé, serre moi fort

Dehors un nouveau jour commence
Dehors la banlieue s’étend partout
Je ne veux pas partir chéri
De New York à l’est de la Californie
Il y a une nouvelle vague qui arrive je te préviens

Nous sommes les enfants de l’Amérique
Nous sommes les enfants de l’Amérique
Tout le monde vit pour la musique non-stop

Nous sommes les enfants
Nous sommes les enfants
Nous sommes les enfants de l’Amérique

 

player_youtube

Kids in America 1981

 

player_youtube

Kids in America 1994

 

player_youtube

Kids in America 2006

Titre suivant :

kim wilde chequered love

(Sources : wikipedia.org / Livret Album Kim Wilde réédition – Cherry Pop – 2009 / wildelife.com)