Biographie Express

Kim Wilde, née Kimberley Smith le 18 novembre 1960 à Chiswick dans l’ouest de Londres est la fille du légendaire chanteur Britannique de Rock and Roll des années 50, Marty Wilde (de son vrai nom : Reginald Smith), et de Joyce Baker (un des membres du groupe vocal et dansant « The Vernons Girls »). Kim a deux frères, Ricky (né le 6 novembre 1961), Marty junior (né en 1983), et une sœur, Roxy (née le 24 juillet 1979). Avec le temps, elle est devenue une icône de la culture Pop-Rock des années 1980.

Après avoir enregistré quelques démos en 1980, elle signe un contrat auprès de la maison de disques RAK, dirigée par Mickie Most. Kids in America, son tout premier single sort le 26 janvier 1981. Il devient un succès immédiat dans le monde entier (n° 2 en Angleterre), ouvrant la voie à une carrière d’enregistrement ayant donné jusqu’ici 13 albums studio, et plus de 48 singles (sans compter les collaborations avec d’autres artistes) dont 24 classés dans le Top 50 Anglais, qui lui ont apporté le succès sur tous les grands marchés du disque, avec la vente approximative de plus de 10 millions d’albums pour 20 millions de singles. Les quatre premiers albums sortent au rythme soutenu d’un par an, et sont essentiellement réalisés « en famille », son père Marty et son frère Ricky se chargeant à la fois de l’écriture, de la composition et des arrangements, ainsi que de la production de quasiment tous les titres.

Le 29 juin 1981, le premier album sort dans les bacs et s’intitule Kim Wilde. Il inclut bien sûr le single Kids in America mais aussi Chequered love (n° 2 en Allemagne) et Water on glass (n° 4 au Danemark).

Le 10 mai 1982, moins d’un an après la sortie du premier opus, l’album Select est publié. Deux singles en sont issus, Cambodia (n° 1 en France, avec plus d’un million de 45 tours vendus rien que dans ce pays) et View from a bridge (n° 2 en Suisse). Kim débute sa toute première tournée le 10 septembre, sobrement intitulée Debut Tour avec 36 dates dont 6 en France : Nice, Lyon, Strasbourg, Lille, l’Olympia à Paris et Annecy.

En 1983, Kim est élue « Meilleure Chanteuse Britannique » lors de la cérémonie des Brit Awards. Le 25 octobre de cette même année, elle débute sa seconde tournée, le Catch Tour avec 14 dates dont 2 en France, à Lyon et au Pavillion Baltard de Paris suite à la sortie de son troisième album Catch as catch can le 24 octobre. Trois singles en seront issus Love blonde (n° 7 en Suède), Dancing in the dark (n° 17 en Suède) et House of salome (non classé dans les hits).

Le 12 novembre 1984, le quatrième album Teases & Dares est publié par MCA Records (nouvelle maison de disque pour Kim), incluant les singles The second time, The touch et Rage to love. C’est aussi à partir de cette époque que Kim commence à écrire et à co-écrire ses propres chansons. L’album engendre la tournée Rage To Rock Tour en 1985 qui a lieu dans de grandes salles Européennes avec 15 représentations dont 3 en France : Montpellier, Clermont et Paris. Elle participera également au Summer Tour Arenes avec le groupe Téléphone avec 4 dates dans le sud de la France.

Cette même année, le chanteur Français Laurent Voulzy, fan de la première heure et littéralement fasciné par le personnage de Kim Wilde, sort un titre hommage intitulé Les nuits sans Kim Wilde. Après en avoir écouté la démo, Kim en fut à la fois surprise et amusée, au point d’accepter en guise de clin d’œil de faire une apparition vocale (avec quelques phrases parlées), dont ce passage devenu culte : « Laurent, il est l’heure de dormir maintenant, enlève tes lunettes« . Elle apparaît également dans la vidéo musicale associée à ce single, dans lequel on aperçoit un flipper « à l’effigie de la Rock star ».

Another Step est le cinquième album de Kim, il sort dans les bacs le 3 octobre 1986. Les singles Schoolgirl, You keep me hangin’ on (un autre hit mondial, et son premier n°1 aux Etats-Unis, mais aussi au Canada, en Australie et qui fait presque aussi bien en Grande-Bretagne où il est no 2) et Another step (closer to you), (un duo avec Junior Griscombe, n° 6 en Angleterre), en sont issus. Dès le 5 novembre, Kim et sa bande entame la tournée Another Step Tour avec 21 dates dont 7 en France à Paris (Le Zenith), Toulon, Lyon, Nîmes, Toulouse, Rouen et Lille.

Le 13 mai 1988, c’est un sixième album qui voit le jour Close. Cet album sera certifié platine dans de nombreux pays, incluant 4 hits : Hey Mister Heartache, You came (n° 1 au Danemark), Never trust a stranger (n° 3 en Hollande) et Four letter word (n° 6 en Angleterre). Cette année là, durant cinq mois, Kim a l’honneur de chanter en première partie de la tournée des stades Européens effectuée par Michael Jackson (le fameux Bad World Tour), chantant devant plus de deux millions de spectateurs avec 34 représentations dont 2 à Paris au Parc des Princes, les 27 et 28 juin.

À la fin des années 1980, Kim Wilde est devenue l’artiste féminine Britannique ayant eu le plus de singles classés dans le Top 40 Anglais (17 au total) au cours de la même décennie, un record qu’elle détient toujours puisque personne n’a fait aussi bien lors des décennies suivantes.

Les singles It’s here, Time, Can’t get enough (of your love), World in perfect harmony et I can’t say goodbye (sorti uniquement au Royaume-Uni), sont issus du septième album Love Move publié le 14 mai 1990. En août et septembre 1990, Kim soutient David Bowie à travers l’Europe sur sa tournée Sound & Vision Tour avec 21 dates dont une seule en France le 13 août à Fréjus.

L’album Love is est publié le 1er novembre 1992, il s’agit du huitième album qui inclue les singles Love is holy, Heart over mind sorti uniquement aux Royaume-Uni, Who do you think you are? et Million miles away. Il n’y aura eu qu’une petite tournée intitulée December 1992 Tour avec une date en Suisse, et trois en Allemagne pour accompagner cet album.

En 1994, c’est le Hits Tour, nouvelle et grande tournée Européenne, (la première en quatre ans) à l’occasion cette fois-ci, de la sortie de son tout premier album de compilation : The singles collection 1981-1993, paru le 6 septembre 1993 avec 2 titres inédits If I can’t have you et In my life. 46 dates dont la première débutera à Paris à La Cigale, pour se poursuivre en Suisse, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suède, en Finlande, en Estonie, en Belgique, mais aussi au Japon, en Australie, en Thaïlande,…

Le 30 octobre 1995, un neuvième album studio intitulé Now & Forever est publié par RAK Records incluant les singles Breakin’ away et This I swear. L’album est pour Kim un nouveau tournant puisqu’il est orienté R&B et Soul. Malheureusement il ne se classera pas dans les charts.

A noter que contrairement à de très nombreux autres artistes, Kim Wilde met régulièrement des morceaux inédits en face B de ses singles, ce qui permet aux fans de découvrir quelques petits trésors musicaux, non-inclus à l’origine sur les albums de la « Love Blonde » (un de ses surnoms).

De février 1996 à février 1997, elle apparaît sur scène à Londres dans la comédie musicale Tommy (l’opéra-Rock créé par les Who), dans le rôle de Mrs Walker aux côtés de Hal Fowler.

Par la suite, Kim décide de prendre un congé sabbatique de l’industrie de la musique, pendant lequel elle connait les joies du mariage et de la maternité, puisqu’elle épouse Hal Fowler le 1er septembre 1996, et donne naissance à deux enfants : Harry Tristan, né le 3 janvier 1998, et Rose Elisabeth, née le 13 janvier 2000. Kim se révèle une passion pour l’horticulture, une occasion de « s’épanouir », conduisant à la publication de quatre livres : Harry’s garden (4 janvier 2006), How to make a scarecrow (4 janvier 2006), First-time gardener (3 avril 2006), et Gardening with children (5 mars 2007), ainsi que de nombreux articles de jardinage dans la presse Anglaise. En janvier 2001, elle figure également au Guiness Book Of Records, avec son collègue David Fontain, pour avoir effectué avec succès (entre la Belgique et l’Angleterre) la transplantation du plus gros arbre. Elle réalise aussi le design de nombreux jardins lors d’émissions télévisées qu’elle présente à l’époque sur la BBC. C’est ainsi qu’en 2005, elle obtient une médaille d’or dans la catégorie « Best in show » au Chelsea Flower Show.

A noter qu’en 1998, un nouvel album studio était initialement prévu, mais de nombreux problèmes sur les droits des morceaux survenus avec MCA (sa maison de disque de l’époque) ont finalement empêché la sortie de ce disque resté depuis à l’état de démos non terminées, certains ayant toutefois filtré sur internet quelques années plus tard.

En 2001, Kim revient timidement sur scène à deux reprises, l’une le 13 janvier à Welwyn Garden City en Angleterre en soutien du groupe ABBA où elle interprète cinq chansons et l’autre en novembre pour la première tournée Here and Now Tour, qu’elle rejoindra à plusieurs reprises sur plusieurs années. Le Here and Now Tour est une série de concerts (qui perdure encore aujourd’hui), constitué d’une quarantaine de chanteurs célèbres dans les années 1980, qui se partagent la scène.

En 2002, Kim réenregistre le titre Born to be wild issu du premier album de Steppenwolf en 1968, pour le générique d’une émission de télévision Allemande Touring Car racing championship.

Cette même année, elle est également sollicitée pour participer au nouvel album de la chanteuse Allemande Nena intitulé Nena feat. Nena à l’occasion de ses 20 ans de carrière. Nena et Kim réenregistre en duo le titre Anyplace, anywhere, anytime que Nena interprétait en 1985. Le single sort en mai 2003 et devient un énorme hit. Il se classe au top 10 en Allemagne, en Autriche, en Belgique et aux Pays-Bas.

Avec ce tel succès, Kim est encouragée à faire un nouvel album studio. Après avoir signé son contrat chez EMI Allemagne en 2005, elle est de retour dans le Top 20 avec l’album Never say never le 8 septembre 2006 dont le premier le single sera You came 2006, sorti durant l’été 2006. Perfect Girl en sera le second et sortira en novembre. Deux autres singles Together we belong et Baby obey me en seront issus et seront publiés en mars et août 2007. Elle emmène ce projet « sur la route » avec le Perfect Girl Tour, effectuant alors plus de 50 concerts mémorables (dont deux circuits en solo), avec des dates en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en France, en Hollande, au Danemark, et en Suisse, faisant également de nombreuses apparitions dans les festivals musicaux à travers l’Europe.

En septembre 2008, Kim signe un contrat de DJ avec la station de radio commerciale n° 1 en Grande-Bretagne, et basée à Londres : Magic 105.4 FM. Six ans plus tard, elle présente encore l’émission hebdomadaire Secret songs, tous les dimanches de 10 heures à 13 heures, pendant laquelle les auditeurs peuvent choisir certains titres programmés par Kim. A noter que depuis 2013, Kim anime une autre émission de radio The Kim Wilde 80’s Show rediffusée sur plusieurs stations de radios en Allemagne, en Norvège, au Canada, au Danemark, en Estonie, en Australie…

Puis en décembre, elle apparaît entre autres aux côtés de Robin Gibb, Tears for Fears, et 10cc (avec un orchestre Symphonique de 40 musiciens, accompagné du Angels Of Harlem Gospel Choir), dans 20 grandes salles de concert, pour la tournée annuelle Night Of The Proms en Allemagne.

En mars/avril 2009, elle effectue une autre tournée Européenne en solo, Kim Wilde Live 2009 suivi d’une tournée avec ses amis artistes des années 80 : Here and Now.

En septembre 2010, Come out & Play (son tout premier album entièrement composé de nouvelles chansons originales, depuis Now and Forever), est publié en Europe. Il atteint le Top 10 en Allemagne et en Suisse. Quatre singles en sont issus dont Lights down low, It’s alright, To France et Ever fallen in love. Ces deux derniers ne sont disponibles qu’en digital. Suivra la tournée à guichets fermés Come Out & Play Live, en février et mars 2011.

Le 3 juin 2011, c’est un tout autre registre que Kim nous propose avec l’album Princess Lillifee sorti en CD en Allemagne.  Kim raconte l’histoire de la princesse Lillifee en neuf titres. Le livre audio est basé sur les aventures écrites par Monika Finsterbusch et publié par Universal Music et Coppenrath. L’album comprend également neuf chansons, dont quatre sont interprétées par Kim.

L’album suivant, Snapshots, constitué uniquement de reprises des chansons préférées de Kim, et allant des années 1960 aux années 1990, sort fin 2011. Encore une fois il est classé au Top 20, puis est suivi de la tournée promotionnelle Snapshots & Greatest Hits Tour en 2012.

Kim est aussi depuis avril 2012, la présidente de l’association horticole Waste Not Want Not. L’objectif est de sauver les plantes et matériaux horticoles des sites d’enfouissement et ainsi aider les sans-abri, ex toxicomanes, ex délinquants, exclus de la société, les personnes défavorisées, ainsi que la communauté dans son ensemble.

Le 12 août 2013, l’album Close (qui célèbre son 25ème anniversaire), est ré-édité chez Universal Music en version remasterisée. Cette nouvelle version comprend 2 CD dont un bonus, incluant de nombreux remixes, ainsi que des morceaux originellement parus à l’époque en faces B sur les 5 singles (et maxi-singles) extraits de ce disque phare dans la carrière de Kim.

Le 11 novembre 2013, l’album Wilde Winter Songbook sort uniquement en Angleterre (puis en import, pour le reste du monde). On y retrouve des artistes tels que Nik Kershaw, Rick Astley, mais aussi Marty Wilde (le papa de Kim) et Hal Fowler (le mari de Kim). Fait rare, les douze morceaux du disque ont tous eu droit à une vidéo promotionnelle, dont la plupart ont été filmées dans la propre maison de Kim. Cet album est à la fois un mélange de reprises de grands classiques de Noël,  ainsi que de toutes nouvelles chansons originales ayant elles aussi pour thème la saison hivernale. L’album est suivi d’une courte tournée particulièrement originale, effectuée uniquement lors de quelques dates au Royaume-Uni pendant les fêtes de fin d’année et avec la participation de Nik Kershaw.

En mars 2014, Kim participe (essentiellement en Allemagne), à la célèbre tournée Rock Meets Classique, à laquelle prennent part également Alice Cooper, Midge Ure, Joe Lynn Turner, ou bien encore des membres du groupe Uriah Heep.

En 2015, Kim fait quelques concerts, notamment au Danemark, en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Ecosse, en Autriche, une tournée de 4 jours aux Pays-Bas, puis une Christmas Party en Angleterre.

Le 6 novembre 2015, l’album Wilde Winter Songbook est réédité et s’intitule Wilde Winter Songbook Deluxe Edition. Il comprend 6 nouveaux morceaux et un DVD avec toutes les vidéos réalisées en 2013 et les nouvelles chansons.

Aux dernières nouvelles, Kim est en train de préparer un tout nouvel album studio entièrement inédit, prévu début 2018.

A noter que lors des tournées de ces dernières années, Kim est désormais régulièrement accompagnée par le « Kim Wilde Band », dont le line-up est composé notamment de Jonathan Atkinson à la batterie, de Steve Power aux claviers, de Neil Jones à la guitare solo, mais aussi et surtout de son frère Ricky Wilde à la guitare rythmique.

A noter également que notre Love Blode détient toujours le record (pour les années 80) du plus grand nombre de disques vendus, ainsi que du plus grand nombre de singles classés au Top 20 Britannique, pour une chanteuse en solo.